Partagez | 
 

 Adriel, le retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adriel EdenhellVampire - Manipulateuravatar

Date d'inscription : 10/07/2014
Messages : 12
Localisation : Jamais loin d'elle

MessageSujet: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 15:22


Adriel
Edenhell

Tout vient à point à qui sait attendre
Feat ''Jared Leto''


♠ Âge : 203
♠ Date de naissance : Date historique
♠ Nationalité : Anglaise
♠ Sexualité : Le plaisir n'a pas de genre
♠ Amour : Il n'y a qu'elle
♠ Décris-toi en 3 mots : Manipulateur, gentlemen, enjôleur
♠ Avatar choisi : Jared Leto

Je veux ton sang
Parle-nous de toi, qui es-tu ?

Un homme de grandeur, de distinction. Le charme, la politesse. Des qualités qui se perdent de nos jours, mais qui feront toujours parties intégrales de ce vampire. Il est un passionné d'art sous absolument toutes ces formes. Il ne laisse jamais ses émotions prendre le dessus. D'apparence continuellement calme, il garde tout en dedans. La vengeance le guide souvent dans ses gestes, mais tout est toujours bien ordonné. Il aime les belles choses, la luxure, la puissance. Il a un besoin de contrôle sur ce qui l'entour et quoi qu'il désire, il arrive toujours à ses fins. Peut-être pas maintenant, il est patient. Son parlé est toujours très polie et agréable. Ce sont des valeurs profondes. Il est grand, beau, charmeur. Il ne drague pas, il courtise. Le regard est une arme pour lui, un envoutement.
Raconte-nous ton histoire!

Il était une fois, à une époque lointaine, très lointaine, une jeune femme donnait naissance à un petit garçon. Elle le nomma Adriel, ou encore ''Castor'' si l'on se fit à son origine nord-amérindienne. Je préfère son origine hébraïque qui signifie "les troupeaux de Dieu". Quoi qu'il en soit, la jeune nouvelle mère n'avait aucune éducation alors autant dire que le prénom Adriel ne voulait strictement rien dire si ce n'est qu'il coulait de source dans la bouche du jeune couple londonien. Ce n'est pas très original comme situation si on considère qu'en moins d'un siècle, durant les années 1800, la population de cette charmante ville passe de un million à 6,7 millions. Que voulez-vous, sans internet et téléviseur, les gens devaient bien trouver une activité pour occuper leur soirée. Je mentirais si je disais que l'immigration n'est pas la principale coupable, mais je trouve que c'est moins intéressant à raconter.

Où est-ce que j'en étais ? Ah oui, Adriel. Sans doute que vous préfériez sans doute que je vous raconte la belle histoire d'un nouveau-né enveloppé dans de la soi qui mène une douce et agréable vie remplie d'amour. Je suis un fanatique d'histoire. Malheureusement pas dans le sens d'histoires que l'on raconte aux enfants pour les aider à faire de beaux rêves. Non. L'histoire avec un grand H. La vraie, la cruelle et incontestable réalité.

Charles Dickens, célèbre romancier - pour les incultes, ça ne vaut même pas la peine d'expliquer - a fait connaître la réalité de la multiplication des quartiers de taudis, du à l'accroissement de la population. La situation sanitaire est déplorable et Londres doit faire face à une série de fléaux, tels que le typhus, la variole ou le choléra. L'épidémie de choléra de 1849 coûte la vie à quatorze mille Londoniens. Les maladies contagieuses se propagent rapidement, l'espérance de vie est faible et le taux de mortalité élevé. Bla Bla Bla. Merci Wikipédia. Vous croyez vraiment ces balivernes ? L'histoire n'est pas celle que l'on veut bien raconter. Non, parce que la vérité est trop difficile à supporter pour l'esprit humain. Le seul vrai fléau que Londres ait connu porte le nom de LYCAN.

Encore une fois, je m'égare. En fait, pas tout à fait. Je vous racontais l'histoire d'Adriel. Jeune poupon tout rose, tout dodu qui aimait bien gazouiller sous les chatouilles de ses parents bien trop heureux d'avoir leur trésor entre les bras. Malgré la pauvreté dont la petite famille faisait face, ils ne désespéraient pas. L'expression ''l'argent ne fait pas le bonheur'' doit sans doute venir de leur vécu. Le petit Adriel grandit avec le stricte minimum, mais il ne s'en plaignait pas. L'école ? Trop coûteuse. Pourtant, l'enfant était un assoiffé de connaissance. Aucune envie de travailler sur les chantiers de construction comme le faisait les générations passées. Il préférait la douceur de la musique classique au dur bruit du marteau sur un clou, l'envolée de l'imaginaire des romans à celle de la triste réalité, la finesse à la brusquerie, la prestance à la soumission, la grandeur à la résignation. Adriel était différent. Il voulait connaître le monde, ouvrir toutes les portes, avoir des réponses à ses questions. Bien vite, il du se rendre à l'évidence, les gens se musèlent et portent des œillères, tout comme les chevaux. Les humains sont des chevaux. Il regardent droit devant eux, sans se préoccuper des autres, uniquement concentré au labeur. Un petit coup de fouet et ils avancent faisant exactement ce que l'on attend d'eux pour ensuite retourner dans leur écurie pour profiter de leur bote de foin, dormir et recommencer le lendemain.

Le jardin d'Eden. Le jardin du paradis. Adriel aussi a son propre jardin. Edenhell. Jardin des enfers. Adriel Edenhell. Il a choisi son deuxième nom. Logiquement, ce sont les parents qui doivent choisir une telle chose. Mais qu'est-ce qui empêche de changer lorsque les géniteurs ne sont plus de ce monde ? C'est ici que l'histoire devient un peu plus intéressante. Évidemment, ça dépend du point de vue d'où on se place, mais dans la forme, du point de vue du raconteur, c'est à dire moi, on prend plaisir. Cela faisait déjà quelques années, 8 pour être plus précis, que le jeune homme avait quitté le foyer familial pour découvrir le monde. Un simple baluchon sur l'épaule, il avait décidé que sa vie ne se restreindrait pas à travailler à la sueur de son front toute sa vie pour une bouchée de pain, encore moins quand ce pain n'est pas frais du jour. Il grandit, s'instruit, s'épanouit au centre des merveilles. L'art, sa grande passion. L'art sous toute ses formes. La musique, l'écriture, la sculpture, la peinture et j'en passe. Il apprit rapidement à devenir un homme de la haute. Un homme de classe. Un homme. Il avait soif. Toujours soif de toujours plus. Il était habile et rusé. Toujours, il obtenait ce qu'il voulait. Comme un engrenage infini, quand il avait ce qu'il voulait, il voulait encore plus.

Un homme de sa trempe sait faire sa place dans la société, sa place dans l'histoire. À 24 ans, il c'était déjà fait une belle réputation. Une réputation de quoi ? À vous de me le dire. Les rumeurs sont bien différentes à ce sujet. À gauche, une bouche murmurait que Adriel Edenhell était un grand poète qui allait révolutionner l'histoire de la poésie de son époque. À droite, on pouvait entendre que c'était un musicien de renom. Peu importe, l'important, c'est qu'on prononçait son nom. Ayant réussis à s'amasser une petite fortune, le jeune critique d'art - Autre rumeur ? - avait dans l'idée de retourner au foyer familial afin de faire profiter les gens qui l'avaient mis au monde. Après tout, sans eux, il ne serait pas là.

Du sang. Des membres un peu partout. Digne d'un tableau du plus grand peintre. Par contre, là, ce n'était pas de l'art. Non, c'était la réalité. Un massacre. Une épidémie ? Oui, c'est ce que les gens racontent. La vérité, il ne l'apprendra que le lendemain. On dit que rien n'arrive pour rien et que chaque personne que l'on croise à son importance dans notre existence. Je ne peux pas le contredire. Amalric est l'un d'eux. Je vous ai mentionné l'existence des lycans, mais celle-ci s'entrecroise avec celle des vampires. Espèce plus discrète, plus sensuelle, plus raffinée. Amalric était un vampire avec plusieurs années à son actif. De nature distingué, il avait de suite plu à Adriel qui vit rapidement en lui un modèle, un voie à suivre. Il le prit sous son aile, lui racontant la vérité sur ce qui se cachait sous ces pseudos épidémies. Les lycans, ces hommes-loups détruisaient tout sur leur passage. Les parents du jeune homme en avait payé les frais.

Vengeance. La plus douce et tendre des formes d'art. Longtemps, le jeune Adriel, qui allait rester jeune pour l'éternité à présent, suivi cet homme, son mentor. Il apprit à devenir un homme de la haute, supérieur à l'espèce mortelle de son passé. Il aiguisa ses sens, se laissant alimenter par cette vengeance. Encore quelques années et il pu mettre la main sur les coupables. Inutile de préciser qu'ils ne sont plus là aujourd'hui pour témoigner. Riche, fort et puissant, Adriel décida de continuer sa route seul, gardant une reconnaissance sans limite à son créateur qui lui avait donné la vie éternelle.

Il profitait des beautés de la vie, peu importe sa forme. Jusqu'à ce qu'il la vit. Elle. Un seule regard, un seul souffle et son univers n'était plus le même. Scarlet. Écarlate comme sa chevelure de feu. Scarlet. Sa peau si douce.. son rire cristallin.. son sourire dévastateur. Scarlet. La vie perdait ses couleurs sans elle à ses côtés. Il passait ses nuits et ses jours à l'épier, l'étudier. Il la connaissait par coeur. La plus belle des mélodie, la plus inspirante des créations. Sa muse, son obsession.

Avec elle, il était tout ce qu'elle pouvait espérer. Une histoire d'exception qui s'envola bien vite. Elle était comme un mirage. Une apparition du paradis. Elle s'envola trop vite. Encore une fois, la faute à un loup. Incapable de supporter que des mains comme les siennes puissent se poser sur sa peau pure, il en devint fou. Si le coût à payer pour qu'elle n'ait plus ce Nathan dans sa vie était de la perdre aussi, qu'il en soit ainsi. Il voulait l'immortaliser. Scarlet. Une telle perfection ne pouvait pas vieillir, mourir. Il figea sa beauté dans le temps, faisant d'elle une créature de la nuit. Une ennemi de ce loup. Comme il l'avait prévu, il s'enfuit. Bien faible réconfort en contre partie de la joie de vivre qui c'était éteint sur le visage de sa douce. Tout vient à point à qui sait attendre. Ce n'était qu'une petite parenthèse. Après tout, il avait l'éternité pour lui prouver qu'elle était faite pour lui. Sans oublier cette marque, ce lien unique qui les unissait désormais.

Depuis ce jour, même si elle n'est pas au courant, il veille sur elle en attendant le moment opportun pour revenir auprès d'elle. Il sait tout, il voit tout. Nombreuses fois, il l'a sauvé sans qu'elle ne s'en rendre compte. Nombreuses fois, il avait pourchassé les hommes qui avaient osé s'approcher de trop près. Nombreuses fois, il se tenait tout près, à lever la main pour la toucher, mais restait silencieux. Ce n'était pas le moment, pas le bon moment.

Le moment est venu. Souffrance oblige. Une louve dans sa vie. Il ne pouvait pas laisser passer ça, il ne pouvait pas. Il aurait pu facilement la tuer. Il n'aurait pourtant pas pu revoir cette tristesse dans les yeux de sa dulcinée. Non, cette fois ce serait différent. Il allait la conquérir. Au risque d'être la dernière chose qu'il puisse faire sur cette terre.

Toi, derrière ton écran, qui es-tu ?

♠ Surnom : Je n'en ai pas
♠ Âge : C'est un secret
♠ Pays : Canada
♠ Comment as-tu connu le forum? : Google
Parrain(ne) :
♠ Tu as un Double Compte? : Non
♠ Fréquence de connexion? :

Code : Validé par Enora


Dernière édition par Adriel Edenhell le Mer 16 Juil - 2:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan FossLycan - Ferméavatar

Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 1038
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 15:43

Bon, mon p'tit, je vais t'expliquer comment ça fonctionne, par chez nous !
Tu as une question ? Nous avons la réponse Wink
Tu as envie de RP ? Nous avons des membres géniaux avec des idées géniales ! :rp: 
Tu veux un cocktail ? On a un bar (cf sections RPs) :colgate:
Tu veux qu'on bave devant ton avatar ? Trop tard, c'est déjà le cas :bave:
Tu veux qu'on en fasse de même pour ta fiche ? Eh bien termine-la, mon chou :héhé

À part ça... eh bien... BIENVENUE !!!!!!!!!! :*-*: :pompom: :*-*: (Et bonne chance ^^)

_________________

What's wrong with me ?
It's not you, it's me
I don't want to hear " you " or " me " anymore
All that I want is us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 16:17

Bienvenu ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 16:58

Nathan Foss a écrit:

Tu veux qu'on bave devant ton avatar ? Trop tard, c'est déjà le cas :bave:

Parle pour toi Louploup !

Bienvenue et pas touche à Scarlet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet SkellingtonVampire - Déterminéeavatar

Date d'inscription : 22/05/2014
Messages : 156
Localisation : In the shadows...

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 17:13

Je te salue cette fois officiellement. Etrangement, je t'ai attendu. Meme si une partie de moi enrageait rien qu'à l'idée de réentendre ta voix, ou revoir ton visage. Te voila revenu en ville, en espérant que je survivrai au passage de ta tornade...

Bienvenue, mon créateur.

_________________



Scar'let
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon SparrowLycan - Dépendanteavatar

Date d'inscription : 04/07/2014
Messages : 101
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 17:14

Bienvenue à toi =) et bon courage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 10 Juil - 20:16

Bienvenuuuue !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Adriel EdenhellVampire - Manipulateuravatar

Date d'inscription : 10/07/2014
Messages : 12
Localisation : Jamais loin d'elle

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Mer 16 Juil - 2:10

Merci pour cet accueil tout le monde, c'est apprécié Smile

Je crois bien que j'ai terminé. Scarlet, j'espère que mon histoire te conviendra ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlet SkellingtonVampire - Déterminéeavatar

Date d'inscription : 22/05/2014
Messages : 156
Localisation : In the shadows...

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Mer 16 Juil - 9:45

Voilà qui explique d'où vient ton... Magnétisme indéniable :3
Ton histoire est prenante Wink

_________________



Scar'let
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan FossLycan - Ferméavatar

Date d'inscription : 13/03/2013
Messages : 1038
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Mer 16 Juil - 18:02

Bienvenue de manière officielle, charmant Vampire :héhé
J'espère qu'un de mes potes loup te mettra en pièces ! Mais d'ici là, amuses-toi bien :cal:

Félicitations, ton personnage est validé !!! Very Happy


♠ Fiche de Présentation <CHECK>
♠ Réservation de ton Avatar <CHECK>
♠ Code pour le règlement <CHECK>

Tu peux maintenant commencer à rp !!! Pour commencer, nous te conseillons d'aller remplir ta fiche de liens ICI. Si tu as des questions, n'hésite pas, le staff se fera un plaisir de te répondre ! Amuse-toi bien Very Happy !

_________________

What's wrong with me ?
It's not you, it's me
I don't want to hear " you " or " me " anymore
All that I want is us

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Adriel, le retour   Jeu 17 Juil - 9:57

On se demande qui sera ce loup quand on voit près de qui ce vampire traîne :siffle:

_________________
Amelia D. Sparrow
La magie de la vraie famille, c'est qu'elle te soutient. La vraie famille n'est pas seulement ton sang, c'est une partie de toi, quelque chose d'indispensable. Tu mourrais pour elle... Des gens peuvent ne pas avoir le même sang que toi, mais faire partie de ta vraie famille, c'est ce qu'on appelle les proches. Je vous aime ♥ @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Adriel, le retour   

Revenir en haut Aller en bas
 

Adriel, le retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum de RPG fantastique Loups-Garous (Lycans) / Vampires :: Prologue Morbide :: Fiches d'Identités :: Présentations :: Présentations Validées-

Partenaire : Julien Konsinski, SRC fait du SEO