Partagez | 
 

 White nightmare... Jake Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jared CarterLycan - Loyalavatar

Date d'inscription : 14/07/2014
Messages : 118
Localisation : Londres

MessageSujet: White nightmare... Jake Hale   Ven 29 Aoû - 9:45


Jake
Hale

Fais gaffe, je mords!


♠ Âge : 25/62ans
♠ Nationalité : Anglaise
♠ Sexualité : Tout le monde est bon à prendre (a)
♠ Amour : Célibataire
♠ Avatar choisi : Steve Forrest

RESERVE
Son histoire, ses caractéristiques!

Bon, je vais vous mettre au parfum vite fait. Je dirais que je suis déterminé… Ouais, c’est ça. Quand j’ai décidé un truc, je m’y tiens. Peu importe ce que ça pourra me coûter, et le temps que ça va me prendre. Ca peut être une qualité dans certains domaines, c’est clair. Enfin, pour moi, c’est toujours bon… Mais pas toujours pour… Ma cible. En, fait je suis… Légèrement… Obsessionnel. Un prédateur sélectif. Quand je veux quelqu’un, je l’ai, de gré ou de force. Bien sûr, si il, ou elle coopère, je garde le sourire, et mon… Calme. Mais j’avoue que c’est plus marrant quand ça résiste un peu. Ben c’est vrai quoi ! À quoi ça sert d’avoir une belle gueule si on peut pas voir la désillusion et la crainte sur le visage des gens quand ils se rendent compte qu’ils sont pris au piège. J’étais déjà comme ça quand j’étais humain. Mais depuis que j’ai goûté à la lycanthropie… Mmm… La vie n’est que jouissance


En ce qui concerne mon histoire, ben, c’est pas très compliqué. J’étais fils unique, donc j’avais tout le temps mes parents sur le dos. Ils avaient que moi à s’occuper, donc ils avaient rien de mieux à faire que de me fliquer non-stop. Et pis, bah comme n’importe quel ado, j’ai fait ma crise. Donc j’ai commencé à me faire tatouer, et à fumer des Bedos de temps en temps. Je me suis rendu compte que je pouvais avoir une petite influence. Les mecs, comme les filles aimaient être vus avec moi. Je me suis vite retrouvé à la tête d’un p’tit groupe. Une fois en confiance ils me mangeaient dans la main, et j’ai fini par trouver un moyen de m’assurer qu’ils ne me fileraient pas entre les pattes. Rien de tel que la convivialité d’une soirée en partageant des joints… Au début, pus après il nous en fallait plus, et plus fort. J’avais des contacts dans le milieu de la dope. Et mes parents auraient fait n’importe quoi pour que je redevienne le fils souriant que j’avais été gamin. Donc je ne manquais jamais de thune.

Un jour, à la rentrée, j’avais vu Jared au lycée. De loin, il avait l’air un peu comme moi, mais en version « nocturne » avec ses cheveux noirs corbeau et ses fringues en cuir noir. Il m’avait sourit, et je l’avais tout de suite trouvé très… Attirant. On avait vite trouvé un sujet de discussion bateau. Il avait fini par ne plus se méfier, et on était devenus potes. Il avait commencé à me parler de ses parents et de son enfance difficile, toujours une clope au bec après les cours.

Un soir il m’avait appelé la voix pleine de rage en me disant qu’il s’était tiré de chez lui. Quel ami aurais-je été si je ne l’avais pas accueilli à bras ouvert. Je savais comment l’aider à se détendre. Un p’tit joint à deux c’était pas méchant… Sans me départir de mon sourire je lui avais ouvert ma porte, et mes parents avaient été ravis de me voir avec un ami, qui malgré son look avait toujours un sourire et un mot gentil. Il semblait reconnaissant envers mes parents de ne pas l’avoir laissé dehors. Un soir, alors qu’on était tous les deux dans ma chambre, s’était posé la question de me remercié, moi, pour l’avoir épaulé. Son esprit était déjà embrumé par la fumée enivrante. Il fumait de plus en plus, et n’avait pas les moyens de monnayer sa consommation. Je lui avais donc sourit, sans le quitter des yeux en passant la main sous son T-shirt. Il avait semblé hésiter un peu, avant de se laisser faire, sans vraiment mettre de cœur à l’ouvrage, mais il restait incroyablement bon. Non pas que je m’étais entiché de ce corbeau au regard d’ange, mais j’aimais son corps, et j’étai certain que je ne serais pas le seul à l’aimer. Je l’avais donc fait planer toujours plus haut pour que la chute soit toujours plus vertigineuse. Il me devait tout ce à quoi tenait sa vie à ce moment là. Des substances toxiques, quelques seringues… Il était à ma merci.

Jusqu’au jour ou cette louve avait demandé à le voir. Elle semblait banale, et prête à payer. Ca me suffisait. Mais j’ignorais ce qu’elle avait en tête, et si j’avais su… Puisque quelque jours plus tard, Jared était introuvable. Je m’attendais à ce qu’il finisse par revenir, comme il l’avait toujours fait. Mais cette fois, quand j’avais entendu parler de sa famille, c’était pour annoncer le décès de son père. J’avais pas fait le lien tout de suite entre lui, cette louve et la mort de M. Carter, mais Jared avait fini par quitter la ville, et je ne pouvais simplement pas accepter qu’il m’échappe. Il était à MOI.
Dévoré par la frustration et la rage dans un premier temps, j’avais pris mon mal en patience. En quelques années il se croirait sorti d’affaire. Et de mon coté, je n’avais eu aucun mal à trouver une jeune louve en mal d’amour qui s’était fait une joie de m’offrir l’immortalité. Puis, j’avais soudainement disparu, laissant derrière moi es fringues en lambeau, pleines de sang. Libre à elle de se faire une idée de ce qui aurait bien pu m’arriver. Les femmes son des créatures à l’imagination débordantes, surtout quand il s’agit de catastrophes.


Jared… Gueule d’ange… J’allais le retrouver, et lui faire payer son affront à cette petite salope. Quel plaisir j’aurais à me renseigner sur sa vie, et ceux qui l’entourent.
Il me retombera dans les bras un jour ou l’autre, et ce jour là j’aurais le plaisir incommensurable de le voir me supplier en sanglotant mon nom... Et le plus beau là dedans, c’est que personne ne me percevra comme une menace. A part lui, peut-être. Mais je sais me montrer charmant, vous savez… .
Liens avec les autres membres



Feat. Andy Biersack
● ● « Jared Carter
● ● « Lien : Come back du Démon Blanc
● ● « Scénario : Jake va se faire une joie de faire regretter à Jared d'être parti, et du lui montrer à quel point il est fragile et vulnérable. Une pute. Il n'est qu'une pute et le sera toujours. On n'échappe pas à son destin. Le temps et la distance n'y changeront rien...

_________________

Jared


Dernière édition par Jared Carter le Ven 28 Nov - 11:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared CarterLycan - Loyalavatar

Date d'inscription : 14/07/2014
Messages : 118
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: White nightmare... Jake Hale   Ven 29 Aoû - 9:46

Pour des changements ou des infos, je suis open Very Happy

_________________

Jared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily HaasHumain - Honnêteavatar

Date d'inscription : 30/07/2014
Messages : 84
Localisation : En bordure de ville, à 10 min du parc

MessageSujet: Re: White nightmare... Jake Hale   Ven 29 Aoû - 12:31

"Oh dear, we are in trouble..." Sur cette petite référence, permet moi de te dire que ce personnage m'intrigue au plus haut point, je suis impatiente de le voir venir à la vie. Mais qu'il ne se leurre pas trop, détourner les cœurs sincères de leurs amis est une épreuve plus difficile que de soulever une montagne à mains nues... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: White nightmare... Jake Hale   

Revenir en haut Aller en bas
 

White nightmare... Jake Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Jake Aaron Buckley
» The white countess.~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum de RPG fantastique Loups-Garous (Lycans) / Vampires :: Prologue Morbide :: Fiches d'Identités :: Scénarios des membres-

Partenaire : Julien Konsinski, SRC fait du SEO