Partagez | 
 

 Vlad Draculea - Vampire solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/11/2014
Messages : 5
Localisation : Paris - Arrondissement secret et réservé aux Draculea

MessageSujet: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 30 Nov - 13:42


Vlad Draculea
"La vie est une chose fascinante, tantôt présente et dans la minute elle peut disparaître"


Âge ∞ 223 ans ; statut civil ∞ Célibataire. ; Lieu de naissance ∞ Paris ; métier ∞ Aucunement besoin; Qualités ∞ Observateur, attentionné, charismatique. ; Défauts ∞ Sadique, vaniteux, impulsif, amoureux.; Avatar ∞ Johnny Depp. ; Groupe ∞ Solitaire .; Je suis ∞ Inventé ;


Caractère
Vlad est et a toujours été solitaire. Depuis son plus jeune âge il est mis à l'écart, tant dans sa famille que dans ses fréquentations à l'époque où il en avait... A la mort de ses parents, sa solitude a été plus forte encore et l'a souvent menée à faire des choses dont il aimerait mieux ne pas se souvenir. Les âges défilants sous ses yeux perçants de vampire l'ont poussés à vivre les horreurs des humains : guerres, génocides, etc... Toutes ces atrocités lui valurent de devenir un être sans foi ni loi, ressentant la soif plus virulente qu'aucun autre vampire avant lui. Un besoin tel, que lors d'une nuit glaciale de l'hiver 1895 il décidât de mettre un terme à cette vie après plus d'un siècle d'existence. Mais il avait sous-estimé son immortalité et depuis ce temps, sa colère frappe toute créature voulant lui barrer la route.


Physique
Vlad est, en apparence, un homme en pleine force de l'âge. Plutôt bel homme, ses yeux, parfois cachés derrière quelques mèches de ses cheveux, vous transpercent et lui permettent de voir en vous vos secrets et vos désirs les plus enfouis. Son charme n'a d'égale que son amour dévorant pour les femmes.
Son corps accueille plusieurs tatouages : signe cabalistique de son ordre vampirique dans la nuque (dont le sens restera secret jusqu'à sa potentielle mort), deux initiales à l'intérieur de son poignet gauche (souvenir d'une femme dont il était jadis amoureux, mais disparue trop brutalement), une croix sur tout le long de son avant-bras droit (signe qu'il ne craint rien, pas même les crucifix), et enfin, un messager Corbeau prenant son envol sur le dessus de son pousse droit.
Sa musculature n'a rien d'extravagante mais il n'en a que faire, son corps n'est qu'une enveloppe charnelle qui se détériorera bien plus rapidement que son esprit.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Pierre. ; âge ∞ 20 ans. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Grâce à une amie très chère. ; Que penses-tu du forum? ∞ Je le trouve distrayant et intéressant; Et le code dans tout ça ? ∞ Du mal à m'y faire, mais on comprend vite le principe. ; Un dernier truc à dire? ∞ Lamia, semper erit praesens.





This is my bloody story
"Une seule chose est éternelle : l’Amour… Peu importe le prix de cette éternité."


Créature de la Nuit, crée par un être de Lumière. Je suis né un six juin de l’an 1791, ou du moins c’est ce que l’on m’a dit. C’est sous le soleil de Paris que mes yeux se sont ouvert pour la première fois. Ma mère a donné sa vie pour que la mienne commence, c’est un sacrifice qu’elle n’aurai jamais dû faire, mais nous y reviendrons plus tard.
Mon enfance fût tumultueuse, à l’époque je naviguais entre les coups violents d’un père alcoolique et la solitude que m’apportait mes quelques fréquentations. En grandissant, j’ai toujours fait ce que bon me semblait, même si mon instinct de survie me forçait parfois à aller à l’encontre de certains de mes principes.

Une nuit, où la lune brillait plus que d’habitude, je l’ai rencontré. Là, à quelques mètres de moi. Un être si pur que seules les anges du soi-disant Paradis pouvait égaler. Ses yeux, dont je pouvais très clairement distingués le bleu azur malgré les ténèbres de la nuit, étaient fixés dans les miens. Le temps semblait s’arrêter, mon cœur ne savait plus s’il devait battre ou exploser. Puis, un éclair suivi très rapidement d’un coup de tonnerre, bien plus bruyant que les coups de feu synchronisés d’une armée d’un millier d’hommes. Un instant d’égarement et plus rien. L’ange avait disparu. Nous étions dans la nuit du six juin 1808, nuit de mon supposé anniversaire.
Encore sous le choc de cette vision idyllique, je retrouvais, comme chaque soir, mon père. Plus ivre que la nuit précédente, mais certainement moins que la suivante. Je rejoignis ce qui me servait de lit, en espérant avec la plus grande des ferveurs pouvoir apercevoir cet ange qui m’a tant bouleversé.
Le matin suivant, alors que l’aube s’empara de la fraicheur de la nuit, le bruit assourdissant d’une porte que l’on enfonce me réveilla en sursaut. Six hommes entra en trombe dans la maison, armes à la main, c’était la police. Trois d’entre eux arrêtèrent mon père pour une raison qui m’est inconnue, les trois autres entamèrent une visite de la maison. J’entendis mon père crier qu’il n’y était pour rien, des bruits comme une violente bagarre et soudain… le silence, plus aucun bruit. Le coup de feu m’avait assourdi. Je sautais par la fenêtre pour m’enfuir j’entendis mon père dire « pitié » suivi d’une seconde détonation plus sourde. Je courrais, aussi vite que mes jambes me le permettaient et aussi longtemps que mes poumons pouvaient le supporter.
Les officiers étaient sur mes talons, le soleil levant m’aveuglait à moitié mais je savais qu’il ne fallait pas que je m’arrête. Tout d’un coup, un pincement au thorax, suivi immédiatement par une assommante douleur aux côtes qui stoppa ma course, que m’arrivait-il ? Je tombais à genoux, le monde tournait autour de moi. Un homme hurla « J’ai eu le fils ! », puis je tomba sur le ventre. Un liquide chaud arrivait jusqu’à mon menton, puis un goût métallique vint dans ma bouche, je compris que c’était du sang. Mon sang.

Je me suis réveillé dans un lit de soie. J’avais l’impression de connaitre cet endroit, mais il n’en était rien. Un doux parfum caressait mes narines lorsqu’une lumière presque aveuglante mais légère à la fois vint heurter mes yeux à peine ouverts. Et je la vis, à mon chevet, cet ange que j’avais déjà aperçu. Je voulu me redresser mais une douleur à la poitrine telle un poignard me freina aussitôt. Elle me dit de rester calme et que j’avais besoin de repos. Elle me raconta comment elle m’avait trouvé, mort, au milieu d’un petit sentier. Ce mot retentit comme la plus grosse des cloches de la cathédrale de Notre Dame, « mort ». Mais où suis-je dans ce cas ? Elle continua son histoire alors que je m’interrogeais sur bon nombre de questions. Sa voix était limpide, claire, aussi douce qu’une mélodie que l’on chante à un enfant pour le calmer.
« Suis-je mort ? » lui demandais-je, elle répondit que je n’étais ni vivant, ni mort. Je lu dans ses yeux toute la tristesse du monde. Elle me conta ce qui s’était passé, ce qu’elle était. Ce n’était pas un ange, mais ce que nous appelions communément, un vampire. Elle plongea ses yeux dans les miens et me montra ce qu’elle avait fait. Pour me ramener à la vie, elle dû me faire boire son sang. Elle m'a demandé de lui faire confiance, j'ai hoché la tête en signe d'accord, elle porta à mes lèvres un calice et me dit de boire. Encore ce goût de métal rouillé ancré dans un liquide chaud, mais il fut vite remplacé par la douceur et la délicatesse; je n'eue besoin d'ouvrir les yeux pour deviner agréablement son baiser. Ses lèvres si tendres venaient heurter langoureusement les miennes. En cet acte je vis de l’amour, un amour si grand qu’aucun mortel de nos jours ne pourrait en avoir idée. Elle finit par me dire que je ne devais plus jamais craindre la mort.
Sélène, c’était son nom. Un nom disparu aussi rapidement et brutalement qu’il était arrivé. Elle avait fait de moi un vampire immortel, et je l'aimais, par dessus tout. Son sang faisait et fait encore battre mon cœur.
Mais un être, vil, sournois, et sadique me l’a enlevé voilà près d’un siècle et demi, un être lui aussi issu de la nuit. Un loup. Un lycan.
Je m’appelle Vlad Draculea, et je n’ai pas encore obtenu vengeance.



Dernière édition par Vlad Draculea le Dim 30 Nov - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared CarterLycan - Loyalavatar

Date d'inscription : 14/07/2014
Messages : 118
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 30 Nov - 22:28

Je te souhaite la bienvenue m'sieur, en espérant que tu te plairas dans l'quartier Smile
Si t'as des questions, des besoins, des envies... Je me tiens à ta disposition... *sourire charmeur*
Je t'ai envoyé un message par rapport à un petit détail concernant ta transformation (a)

Sinon, je ne dirai qu'une chose, vivement les RP :dada:

_________________

Jared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily HaasHumain - Honnêteavatar

Date d'inscription : 30/07/2014
Messages : 84
Localisation : En bordure de ville, à 10 min du parc

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 30 Nov - 22:39

Voila une histoire qui ne peut me laisser de marbre, et ce malgré ma méfiance grandissante envers les anges de la nuit. J'espère que votre séjour parmi nous vous apportera un peu de paix malgré la douleur des souvenirs qui hantent votre cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 28/11/2014
Messages : 5
Localisation : Paris - Arrondissement secret et réservé aux Draculea

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 30 Nov - 23:42

Voyez-vous ça, un lycan et une humaine souhaitant la bienvenue à un vampire... Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu ces trois races se côtoyer de la sorte. Cependant, je vous remercie de cet accueil. Je saurai m'en souvenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared CarterLycan - Loyalavatar

Date d'inscription : 14/07/2014
Messages : 118
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Lun 1 Déc - 2:44

C'est avec une émotion non dissimulée que je te valide Gentleman :*-*:
Je te souhaite donc bien officiellement cette fois, la bienvenue parmi nous, et... Bah... Kiffe ta life! :pompom:

_________________

Jared
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystian J.N BuchananVampire - Froidavatar

Date d'inscription : 12/05/2014
Messages : 53
Localisation : Londre

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Lun 1 Déc - 15:51

Johnny Deep!!!!!!!!! *.* :bave: :bave: :bave: :bave: :bave: :bave: :rainbow: :rainbow: :rainbow: :fuck: :fuck: :fuck: :excited: :excited: :excited: ok ok je me calme...

Bienvenu!!!!!! bonne chance parmis nous on est fou mais sympa!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 28/11/2014
Messages : 5
Localisation : Paris - Arrondissement secret et réservé aux Draculea

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Lun 1 Déc - 16:44

Et bien merci à tous ! Je tâcherai de m'intégrer au mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vlad Draculea - Vampire solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum de RPG fantastique Loups-Garous (Lycans) / Vampires :: Prologue Morbide :: Fiches d'Identités :: Présentations :: Présentations Validées-

Partenaire : Julien Konsinski, SRC fait du SEO