Partagez | 
 

 Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charles de VereVampire - Mystérieuxavatar

Date d'inscription : 25/01/2013
Messages : 747
Localisation : Londres

MessageSujet: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Ven 2 Mai - 1:36


Prédateur, Proie, Amitié



J’étais en mode chasse ce soir. J’avais entendu la veille qu’un groupe de chasseurs de vampires rodait dans la ville. J’avais une rancœur énorme pour eux. Un siècle de rancune était difficile à faire disparaître. Jamais je ne les aurais haïs ou chassés moi-même si un de leur groupe n’avait pas traqué et tué ma chérie. Je me rappellerais toujours de cette journée de souffrance où j’ai découvert le corps de ma douce étendu sur le sol avec un pieu planté dans sa poitrine. Les lycans auraient préféré la déchiqueter au lieu d’utiliser un simple pieu. C’est à ce moment que tous les habitants des villages voisins furent assassinés dans d’atroces douleurs. Depuis ce temps, je les traque moi-même en espérant qu’ils soient de la descendance de ces assassins. Je n’avais aucune idée de leur origine ou quoi que ce soit, mais cela me donnais une petite consolation. Après tout, un chasseur était un tueur lui aussi. Pour cela, si j’avais eu à me culpabiliser dans ma vie, je ne l’aurais certainement pas fait pour avoir tué des chasseurs comme eux qui pensent que toutes les créatures sont mesquines et méchantes.

Quoi qu’il en soit, je me suis mis à roder moi aussi dans les rues en repérant les agissements étranges des gens. À chaque geste sortant de l’ordinaire, je suivais la personne jusqu’à ce qu’elle fasse un autre geste qui me confirmait son innocence. J’ai dû en suivre une vingtaine ce soir, mais chacun fut innocenté. Plus la soirée avançait, plus ma soif était grande. Souvent, j’ai voulu tuer une autre personne pour étancher ma faim, mais je me réservais pour eux. Il devait être rendu près d’une heure du matin et toujours aucune trace d’eux. Je me suis donc dirigé vers les docks. Au moins, si je n’avais pas de chasseur, j’allais avoir des jeunes qui voulaient batifoler dans un endroit peu fréquenté à cette heure. Comment savais-je qu’il y aurait des jeunes? Parce que j’ai été jeune moi aussi et qu’une place comme celle-là était parfaite. De plus, étant dans une période de relâche pour les jeunes, ils étaient tous libres de faire ce qu’ils voulaient sans se soucier du lendemain. J’aurais bien pu prendre la vie d’une femme dans la rue en la trainant dans une ruelle, mais son corps aurait été trop facile à retrouver contrairement aux docks où l’eau était parfaite pour se débarrasser d’un corps.

En arrivant là-bas, je vis un couple parfait pour me nourrir. Un garçon dans la vingtaine qui embrassait une jeune femme d’environ dix-neuf ans. La fille était blonde et portait que très peu de linge. Cependant, elle portait la veste de l’équipe sportive d’une école. Elle devait appartenir à son amoureux qui était assez costaud et en forme. Aussi rapide que l’éclaire, je me suis retrouvé au rebord de l’eau, un pas avant d’embarquer sur le quai ou les deux tourtereaux se trouvait. D’une démarche assurée et n’ayant en tête que de me nourrir, je m’avançai tranquillement vers eux, les crocs sortis et mes yeux devenus rouges. Avant même qu’ils ne se rendent compte de ma présence, j’exerçai une pression sur l’homme qui tomba dans les vapes et planta mes canines dans la nuque de la jeune fille. J’ai savouré mon repas jusqu’à ce qu’elle tombe dans les pommes. Je l’ai donc déposé sur le quai et alla planter mes crocs dans la nuque de l’homme. Le mélange de leur sang dans ma bouche était exquis. Soudainement, j’entendis un bruit venant du rivage. Une jeune femme était présente. Je lâchai donc l’homme et me dirigeai rapidement vers la terre ferme laissant les deux humains sur le quai toujours vivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather ArgentHumain - Guerrieravatar

Date d'inscription : 27/03/2014
Messages : 129
Localisation : http://tonsofgifs.tumblr.com/post/30216576369/crystal-reed-gifs

MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Ven 2 Mai - 14:21

Charles ∞ Heather
We protect those who can't protect themselves
Lorsque la nuit tombe, je me sens revivre. Pas parce que je suis un loup garou ou un vampire et que je peux enfin sortir de ma "tanière" et commettre des meurtres, non pour quelque chose de bien plus complexe que ça. Je ne suis pas une barbare moi. J'aime la nuit parce que je sais que je peux être moi même. Je peux enfin faire ce que je veux, je peux courir à travers les bois en pourchassant ma proie, éclairée par la lune aussi pleine qu'une mère au bout de neuf mois. Mais ce soir je sors pour m'aérer. Ma journée ayant été plus que lourde et opressante, je décide de me diriger vers un lieu calme où je sais que je ne serais pas dérangée. Bien évidemment, comme toute chasseuse qui se respecte, je prends mes précautions. Assise sur mon lit, je sangle le cuir sur mes bras, c'est pas très agréable je le confirme mais cela permet de cacher des armes dans mes manches et dans mon pantalon sans entraver mes mouvements. J'y accroche deux couteaux au niveau des jambes ainsi que deux pieds au niveau des bras. Je ne chasse pas les vampires je le sais, et je ne chasse pas tout court ce soir, mais si je me fais attaquer... Autant être prête. Je prends mon sac et y fourre une arbalète, un gros sweat et de quoi dîner. J'ai envie de rentrer tard ce soir, et surtout d'échapper à mon père qui commence sérieusement à me taper sur le système car selon lui, je m'éloigne trop et je ne devrais pas m'isoler. Mais il ne comprend pas qu'en disant cela, il me pousse à rechercher cette solitude. Et puis, j'ai trop de problèmes agaçants en ce moment.

Je sors de la maison à pas feutré. Si l'un des habitants m'entend, je suis bonne pour recevoir une leçon toute la soirée et ne pas avoir mon petit moment de répis. Je décide de me diriger vers les docks. Ils sont à une dizaine de minutes de chez moi à pied et puis j'aime entendre le bruit de l'eau qui se jette contre les digues pas loin. Je marche le long de la route, mon sac jeté sur mon épaule. J'aime bien les arbalètes, on se sent en mode "chevalier" avec. Enfin personnellement j'ai l'habitude des armes pour le moins "moyennageuses". Et puis, comme ça je peux tirer avec des flèches mais aussi avec des pieux, c'est très bien adapté ce genre d'objets. Je marche rapidement. J'ai envie d'échapper à mon destin ce soir, d'être une jeune fille comme les autres. Mais je ne peux pas. Je peux jamais faire ce qui me plaît. Je dois faire attention lorsque le jour est levé, à qui je parle, avec qui je deviens amie, mais lorsque la nuit tombe, c'est encore pire. Sauf lorsque je peux chasser. Là, c'est la délivrance totale. On se sent tellement puissant une arme en main. Comme si... comme si on pouvait avoir le monde entier dans notre main. Lorsque j'arrive enfin aux docks, je me cherche un petit coin sympa.

J'avais trouvé lorsque j'aperçus un petit couple d'environ mon âge et un peu plus s'embrasser. Mon cœur se serre. J'ai pourtant l'habitude de voir des gens s'embrasser mais c'est plus fort que moi. Je ressens de la jalousie. Non pas parce que je ne peux pas être avec le garçon que j'aime, mais tout simplement parce que je n'aime pas. Et je trouve le sentiment d'amour tellement beau que le fait d'en être privée me rend malade. Je m'arrête et les regarde de loin. Ils ont l'air heureux tous les deux. Enfin, jusqu'à ce qu'un gars déboule de nulle part et saisisse la jeune fille au cou. Et merde ! Moi qui voulait être tranquille. En deux temps trois mouvements, je saisi mon arbalète et la charge. Les loups n'auraient pas forcément visés le cou, et ne vont pas aussi vite. Conclusion. Vampire. Rhaaa, j'aime pas les vampires en plus. Il s'attaque ensuite à l'homme avant même que je n'ai eu le temps de faire trois pas. C'est pour ça que j'aime pas les vampires. Trop rapides. Il lâche ses deux proies. S'il les a tué, je le tue. S'il les a laissé en vie, je me contente d'essayer de rester moi aussi, en vie. C'est alors que je remarque qu'il s'approche de moi. Et merde, côté effet de surprise, c'est mort déjà, il va falloir s'en sortir autrement.

La lumière des lampadaires éclaira l'homme -car c'en était un. Je le regardais. Il n'avait pas l'air très âgé physiquement, ce qui ne veut strictement rien dire sur l'âge d'un vampire, sachant qu'ils peuvent, comme les lycans, vivre des siècles et des siècles. Quel fléau. Des siècles de barbaries alors que nous les hommes, n'avons qu'une courte vie. Qui se termine un peu trop vite à mon goût pour certains. Je ne dis pas un mot, mon arbalète pointé en avant sur celui qui avançait vers moi. Tu me touches, jte bouffe. Ou l'inverse...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de VereVampire - Mystérieuxavatar

Date d'inscription : 25/01/2013
Messages : 747
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Sam 3 Mai - 1:48


Prédateur, Proie, Amitié



Les yeux rouges après m’être délecté des deux humains, j’étais à présent, les deux pieds sur la terre ferme, en train de regarder devant moi. C’est là que je le vis. Une femme, cheveux longs ondulés silhouette parfaite, visage d’ange, mais avec une arbalète dans les mains. C’était donc une chasseuse. Peut-être une chasseuse du groupe que je cherchais tout à l’heure! Peu importe, une chasseuse restera toujours une chasseuse et donc une proie pour moi. Le regard qu’elle me lançait me prouvait qu’elle n’était pas novice malgré l’âge que je lui donnais. C’était donc une fille de chasseur ou de chasseuse, ça, je ne pouvais pas le savoir. La seule chose que cela me donnait comme réponse, c’était qu’un de ses ancêtres avait pu tuer ma femme et donc je me devais de la tuer. Cependant, ne sentant la présence d’aucun autre individu, je me suis dit que je pouvais bien m’amuser avec elle avant. Après tout, le plaisir qu’il y avait de tuer un chasseur n’était pas de lui enlever la vie, mais de lui faire croire qu’il tenait la nôtre dans ses mains pour ensuite le tuer. En plus, j’avais pris des forces en buvant le sang du jeune couple plus tôt ce qui me donnait un avantage que je ne croyais pas avoir en affrontant le groupe de chasseur dont on avait parlé. M’avançant lentement vers elle, je souriais au plaisir que j’allais me procurer avec elle. Crocs bien en évidence pour qu’elle sache à quoi elle avait affaire, je n’étais qu’à quelque pas d’elle. En trois secondes, si je le voulais, je me serais trouvé en arrière d’elle et la mordre. Mais où aurait été le plaisir?


" Comme ça, une chasseuse est venue pour moi ce soir. Avoir su, je ne les aurais pas laissés en vie et j’en aurais profité pour faire d’eux mon dernier repas. Bon, s’il le faut!"

Je me suis placé comme une cible statique pour qu’elle puisse tirer. Mais non, je n’allais pas me faire tuer après 538 ans comme ça! Avant même qu’elle puisse me tirer dessus, je me suis déplacé vers la droite en feintant d’aller vers la gauche. Tout souriant et me retrouvant à sa droite, je lui envoyai un baiser soufflé en ajoutant un petit rire puis je me suis remis à me déplacer vers la gauche d’où je venais. Je l’ai narguée comme cela pendant quelques secondes en changeant de direction de façon aléatoire, afin qu’elle ne puisse pas anticiper mes mouvements, avant de m’arrêter dans son dos. Ma soif de vengeance devenait presque insoutenable, mais le plaisir que j’avais de la voir me chercher était bien plus important. Je l’ai sifflé pour qu’elle se retourne et me regarde dans les yeux. Je n’étais pas capable de lire son sentiment face à moi encore, mais elle pouvait certainement lire en moi que je ne la laisserai pas me tuer sans me battre avec elle. Ne sachant pas quand elle allait décocher son arbalète, j’avais toujours un œil dessus et au moindre actionnement menaçant de sa part, j’étais prêt à lui bondir dessus et de lui sucer le sang jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une goutte en elle.


" Maintenant, si l’histoire se répète, tu vas tirer sur moi, je vais soit l’esquiver et te tuer dans l’instant qui vient après, soit la recevoir, mais la blessure ne sera pas mortelle et donc je vais encore te tuer par la suite. Ou encore, tu me laisses te tuer sans la moindre résistance. Personnellement, je préfère la dernière option, mais c’est toi qui vois. Dans tous les cas possibles, tu meurs et moi je reviens à ma vie tranquille de notaire et buveur de sang à l’occasion."

J’étais tout sourire et je n’attendais que sa réponse pour foncé sur elle. J’avais beau être confiant en cet instant et avoir été un assassin il y a quelques années, j’avais, depuis quelque temps, assez de respect envers mes proies pour attendre leur réponse sur leur façon d’être tué. En fait, je ne l’offrais qu’à très peu de personnes, mais ce soir je me sentais généreux, surtout face à une chasseuse qui semblait descendre d’une lignée de chasseur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather ArgentHumain - Guerrieravatar

Date d'inscription : 27/03/2014
Messages : 129
Localisation : http://tonsofgifs.tumblr.com/post/30216576369/crystal-reed-gifs

MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Lun 5 Mai - 17:35

Charles ∞ Heather
We protect those who can't protect themselves
Le vampire s'avança. Je ne l'attaquerai pas la première. Ce sera de la légitime défense. Et uniquement de la légitime défense. Comme ça si je meurs, je n'aurais rien à me reprocher, à part d'avoir du frapper la première. Mais je ne vais pas mourir. Les chasseurs ne peuvent pas mourir, chacun d'eux est perpétué en sa famille et sa mémoire est honorée par ses descendants. Même si je n'ai pas encore de descendants, un jour j'en aurai, et ma famille aussi. Ainsi personne ne pourra m'oublier, parce que j'aurais marqué leurs esprits. Je regarde le vampire avancer. Il sait que je suis une chasseuse puisque j'ai une arme. J'ai bien fait de prendre quelques pieux. Le "au cas où" pourrait bien me sauver la vie cette fois ci. Le problème avec les vampires, c'est qu'ils sont trop rapides. Donc lorsque tu les vises, tu es sûr de ne pas toucher le cœur si c'était ce que tu visais, il faut toujours viser le vide, pour anticiper. Mais avec moi, ça rate toujours. Je suis nulle dans ce genre de calcul de tête rapide. Il marche lentement, enfin quand je dis lentement c'est à une allure normale et tout à fait non-vampirique. Je plisse les yeux. Il nous fait quoi là le vampire. Je réfléchis rapidement. Deux solutions s'ouvrent à moi. Ou alors il ne m'a pas vu, ce qui est un de mes rêves les plus fous et que même droguée je ne pourrais pas envisager cette solution là. La deuxième étant qu'il veut jouer. Ce qui est très très probable puisque les vampires, tellement sûr d'eux, pensent que leurs proies ne pourront leur échapper et aiment s'amuser un peu avec. Histoire de faire joujou et de passer le temps. Je me rends compte alors qu'il a déjà mangé. Donc il ne devrait plus avoir très faim. Il laisse déjà deux cadavres derrière lui, un troisième ne le dérangerait sûrement pas.

Le vampire est en position de force. Il est nourri, donc revigoré. Il est rapide, fort, et avide de sang. Moi j'ai quoi ? Une arbalète, trois pieux et deux chances sur trois de me rater dès que je tirerai. Je pense que nos chances sont à peu près égales. Bon d'accords c'est totalement faux. Mais moi j'ai quelque chose qu'il n'a pas. L'avantage de la surprise. Et oui, même dans ma position je peux encore le surprendre. Mais ça, il ne le sait pas. Les vampires sont tellement arrogants, cela m'agace. Il montre les crocs. Bon déjà, il veut me montrer qu'il est le plus fort, prouver qui domine. Mais je serais lui, je n'en serais pas si sûr... Il me parle. J'aime bien sa voix... Nan mais Heather tu t'entends ? Oh tu te calmes direct et tu redescends sur terre ma petite. Le vampire ne les a donc pas tué. Ou alors il tente de m'amadouer. Dans les deux cas cela ne changera pas la donne. Il reste un meurtrier puisqu'il a dit "je ne les aurais pas laissé en vie" ce qui revient à dire "je les aurais tué". Il est donc sans pitié. Fort bien. Ou pas. Je ne réponds pas. Ce n'est pas la peine. Il n'attend pas de réponse de ma part, juste un signe. Quelque chose qui déclenchera le combat. Je me demande encore ce que ce sera.

Il se place devant moi comme s'il attendait que je tire. Je ne bouge pas. Ca aurait été trop facile, c'est forcément un piège, ou bien un jeu. Dans les deux cas mon instinct me dit de ne pas tirer. Et j'ai bien fait. Cinq secondes plus tard, tout au plus, le vampire a déjà bougé. Il semblait partir à gauche, je tournais mon regard vers cet endroit pour le suivre, mais il était en réalité parti vers la droite. Merde. Je me suis fait avoir comme une débutante. Il me souffle un baiser. Je fulmine intérieurement et resserre ma prise sur mon arme. Au moindre faux pas. Je le descends. Je ferme les yeux. Les vampires sont trop rapides. Fis toi à tes sens pour deviner où il est. Mhh. Je me retourne au moment où il siffle. Bon, déjà pour les sens, ça va. Je le regarde dans les yeux. Il y brille une lueur de défi. Il à l'air de trouver la situation drôle. Tant mieux pour lui, pour l'instant... Il se remet à parler. J'écoute chaque mot, et pourtant je suis ailleurs. Je vois bien les regards furtifs qu'il jette à mon arbalète. Comment mourir ? Je m'en contrefiche si c'est ici et maintenant. Et puis en fait si. Je voudrais mourir d'une belle mort. Je voudrais mourir vieille, avec des petits enfants autour de mon cercueil. Je voudrais que ma vie se termine lorsque je tuerai le loup que j'aurais traqué toute ma vie. S'il existe. Mais cet espèce de vampire veut briser ma mort idyllique. Et bien soit. J'ai un métier à risque. Mais je ne me résignerai jamais à mourir. Et lui non plus. La bataille risque d'être sanglante.

Et si j'ai du sang de vampire en moi ? Que je meurs. Je me réveille. Je te plante un pieu dans le coeur et s'en est finit de toi vampire. Je voulais une soirée calme, loin de ma vie de chasseuse, loin des chasseurs que je connais et loin des loups que je chasse. Mais toi... tu as tout gâché.


Il sourit. Moi aussi. Voyons voir qui de nous deux peut tuer l'autre petit vampire. Même si je cherchais le calme ici. Jamais je ne permettrai à ce vampire de me pourrir la soirée que j'avais prévue. Je voulais me reposer. Il m'en a empêché. Je voulais devenir une fille normale. Il m'en a empêché. Il payera pour ça. Ce vampire semblant pris d'un désir vengeur. Jamais je ne le laisserai pourrir la soirée qui devait être comme un rêve réel pour moi. Jamais je ne mourrai. Jamais. Pas ce soir.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles de VereVampire - Mystérieuxavatar

Date d'inscription : 25/01/2013
Messages : 747
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Mer 7 Mai - 4:47


Prédateur, Proie, Amitié



J’étais en face d’elle qui ne semblait pas être sûre d’elle depuis le début. La chasseuse avait le désir de me tuer, mais hésitait à chaque fois. Avait-elle peur de moi, n’était-elle pas une chasseuse expérimentée malgré son âge, avait-elle assez d’armes pour moi, avait-elle peur de mourir ou bien ma race était-elle l’une de ces craintes? Quoi qu’il en soit, l’hésitation n’était vraiment pas une bonne chose en face de moi. Dans des situations comme celle-là, j’en avais souvent achevé des plus coriaces qu’elle à cause de leur hésitation à des moments les plus cruciaux pour eux. Bien des facteurs pouvaient diriger son hésitation, mais lorsque l’on chasse, il fallait en faire abstraction et elle ne semblait pas le faire. Étant donné cette tergiversation, tuer cette chasseuse reviendrait à tuer une pauvre fille qui essaye de chasser pour ressembler à je ne sais pas qui ou à cause d’une tragédie. Ce n’était pas une chasseuse comme j’en attendais cette nuit, car le groupe de chasseurs que je chassais moi-même était, au dire que j’ai entendu, un groupe assez expérimenté pour avoir tué beaucoup de vampires dans ces derniers mois, mais bon, une chasseuse reste une chasseuse malgré sa faiblesse, alors j’allais devoir la tuer dans la pire des souffrances.

Alors que je m’apprêtais à l’attaquer malgré le fait qu’elle n’ait fait aucun geste hostile à mon égard, elle commença à parler. En l’écoutant, je compris qu’elle espérait vivre une nuit tranquille sans être une chasseuse. Ceci me fit sourire, car jamais on ne peut se sauver de nos obligations, nos origines ou nos problèmes pour être quelqu’un d’autre, car cela ne saurait durer. Cependant, une chose me surprit dans ce qu’elle dit. Elle mentionna qu’elle chassait les lycans, mais jamais elle ne parla des vampires. Pour quelle raison ne chasserait-elle pas les vampires? En face de moi, elle aurait dû le dire en premier au lieu de mentionner ses saletés de loup. Cette chasseuse cherchait vraiment à m’enrager en omettant ma race ou bien en me prenant pour quelqu’un d’imbécile qui croirait qu’elle ne chassait pas les vampires. Je devrais la tuer sur-le-champ, mais je devais savoir pourquoi avoir oublié cette information qui n’était pas vraiment innocente. Je me suis donc déplacé à deux pouces d’elle dans son dos, reniflant son odeur humaine de plus près. J’adore sentir l’odeur de mes proies pour me le rappeler plus tard. Après avoir décelé son odeur particulière et jamais sans la toucher, je lui murmure à l’oreille quelques mots.


"Tu sais que même si tu as du sang de vampire en toi et que je te tue, tu ne te réveilleras pas assez vite et je pourrais être parti depuis des heures."

En déplaçant ma tête de l’autre côté, je souris. Regardant droit devant moi, je recommence à lui murmurer quelque chose en prenant un ton interrogé.


" Avant que nous nous quittions, je dois te demander pourquoi tu n’as pas dit que tu chassais les vampires."

Posant mes bras sur les siens, j’exerçais une petite pression afin qu’elle ne puisse pas se déplacer et essayer de me planter un pieu dans le cœur. Je prenais beaucoup de risque en étant collé à elle et à attendre sa réponse. Même si elle avait hésité à m’attaquer depuis le début, rien ne me disait qu’elle allait encore le faire à ce moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather ArgentHumain - Guerrieravatar

Date d'inscription : 27/03/2014
Messages : 129
Localisation : http://tonsofgifs.tumblr.com/post/30216576369/crystal-reed-gifs

MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   Ven 23 Mai - 18:46

Charles ∞ Heather
We protect those who can't protect themselves
Je regardais le vampire qui me faisait face. Il ne me faisait ni peur, ni aucune impression. Je pensais juste qu'il venait de pourrir ma soirée. Il y en avait toujours un pour faire ça. Peut être vais je mourir, peut être pas, mais en tout cas, pas sans me battre. Il passa derrière moi à une vitesse vampirique et je sentis son souffle chaud sur mon cou. Je plissais les yeux en regardant au loin devant moi. Je serrais le crochet que je tenais dans la main. Tendre un bras, tirer sur ce crochet et les pieux en bois dans mes avants bras partiraient. Allez, mets toi en face de moi et directement dans ton petit cœur de monstre. Un vampire restait un vampire. Et même en tant que chasseuse-de-lycans, je ne laisserai pas un vampire mettre fin à mes jours juste parce que ça lui chante. Ce vampire était particulièrement joueur avec ses victimes comme je l'avais remarqué. Il suffisait peut être de le distraire et pendant un moment d'inattention de sa part : paf. Et un vampire en moins un !

J'avais bien remarqué qu'il était curieux. Comment essayer de détourner son attention ? Déjà, il voulait savoir pourquoi j'avais omis de dire que je tuais les vampires. Alors, soit il était totalement stupide et ne comprenait pas que je ne chassais pas les gens comme lui, soit il s'inventait des trucs comme quoi sa race est tellement supérieure à celle des autres qu'ils ne peuvent pas être tués. Bon okay, techniquement, ils sont déjà morts. Ses mains pressèrent mes bras. J'émis un grognement de mécontentement. Parfois j'avais l'impression de ressembler à mes proies. Grogner était vraiment ce que je faisais le mieux en tant qu'humaine. Alors comme ça il se méfiait. Donc il y avait une petite chance pour qu'il pense que je ne sois pas totalement inoffensive. Bien. Je retournais ma tête vers lui, afin de le voir, le cou totalement tourné vers mon côté droit.

Je pensais que les vampires étaient intelligents ! A ton avis, pourquoi n'ai je pas dit que je chassais des vampires ? Tout simplement parce que je n'aime pas le mensonge avec les gens comme vous. Je ne chasse pas les morts


C'était ma façon à moi de le provoquer un peu, mais pas trop, et d'assurer le fait que je ne tuais pas les gens de son espèce. Après tout, ils ne m'avaient jamais rien fait de mal ! Je pouvais bien les haïr ou les dédaigner, mais rien de tout cela ne me venait à l'esprit. J'étais obligée de les insulter, pour montrer que je n'étais pas faible. Mais réellement, le sort des vampires m'importait peu. Ils n'étaient pas responsable. Et contrairement aux lycans, ils pouvaient laisser leurs proies en vie, tout dépendait de leur caractère. Un humain peut survivre à une morsure de vampire. Un humain bouffé par un lycan n'est plus qu'un tas de chair et de loque que l'on ne peut même pas identifier. Alors que la pression sur mes bras se fait moins importante, je me dégage, non sans avoir attrapé des bleus j'en suis sure, et me place face à lui, mes bras tendus en avant, mais sans tirer. Je ne voudrais pas ruiner tout espoir qu'il ait de se repentir. Et puis, il avait déjà dîné, je ne lui serais pas d'une grande utilité. Il ne me tuerait pas. Je ne sais pas pourquoi, je le sentais.

Ma main ne lâchait pas mon crochet. Je savais qu'une seconde en retard pouvait être fatale, mais je n'avais pas peur. La peur n'était bonne que pour les faibles, et je n'étais pas une faible. Mais lui, sa faiblesse pouvait être son égo, il se croyait au dessus de tout, alors que les morts, sont toujours à nos pieds, sous nos pieds. Je me demande comment il était mort. Je l'imagine tentant de lutter pour sa vie : pathétique. S'est il noyé ? Alors il a avalé des litres et des litres d'eau en voyant la surface s'éloigner, le monde s'éloigner. S'est il fait tiré dessus ? A t-il ressenti cette douleur qui se propage dans notre corps à une vitesse impressionante. A t-il eu la nuque brisée ? Cela ne fait mal qu'un instant, le temps de comprendre que l'on meurt.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prédateur, Proie, Amitié (Pv Heather Argent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Début d'une grande amitié [ pv : Plume d'Argent ]
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum de RPG fantastique Loups-Garous (Lycans) / Vampires :: Aventures Putrides :: The sea :: Les docks -

Partenaire : Julien Konsinski, SRC fait du SEO