Partagez | 
 

 Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Lun 2 Juin - 9:55

Amelia ∞ Kaitlyn
Londres était une belle ville. Capitale anglaise, je me faisais à présent passer pour membre à part entière de ce petit pays. Aux yeux des humains, en tout cas. Pour les vampires et les autres lycans, c'était inutile de chercher à me cacher, nous avions ce don de nous reconnaître entre nous, d'ailleurs les vampires sentaient plutôt fort. Mais ça, ça nous permettait de bien sentir le danger nous guettant. Les humains avaient quant à eux, selon mon point de vue en tout cas, une odeur de viande. Et quelle viande ! Je me faisais de véritables festins par moments. En ce moment, je n'étais pas dans ma période "mariée", en gros, je ne manipulais pas un humain à ma guise pour qu'il m'offre ce que je voulais, donc je mangeais plus ou moins n'importe quel humain, à condition que la chair soit bonne. Un humain malade ou trop âgé n'est pas forcément agréable sous les dents...

J'étais alors partie de ma petite maison après avoir constaté que ma réserve de nourriture était vide. Pour chasser, rien de tel que les docks, il y avait souvent quelques bandes qui traînaient ci et là, en particulier le soir. En plus, il ne pleuvait pas, ce qui améliorait les chances de tomber sur des proies potentielles. Je n'avais plus de nouvelles ni de ma mère, ni de mon frère, et cela m'irritait assez. Du coup, je mangeais plus qu'avant, d'autant qu'il n'y avait plus personne pour me canaliser. Un loup solitaire n'est pas forcément recommandable... Dans les docks, mon odorat me permit de sentir bel et bien une odeur humaine. Deux, à vrai dire. J'entendis également ces deux humains discuter. Ceux-ci étaient sur le point de s'affronter. Dans mon coin, cachée par un mur. Je commençai alors à me déshabiller. C'était cool de pouvoir se transformer à volonté, mais il fallait se déshabiller si l'on voulait retrouver des vêtements après. Alors que les deux garçons commencèrent à se battre, je pris ma forme lupine, et me présentait à eux. Visibles étaient mes crocs, tout aussi que la surprise des deux garçons qui se mirent à courir. Je leur courus alors après. Le plus lent se prit rapidement mes crocs dans le mollet, et alors que l'autre s'enfuit, il me sembla qu'il n'irait pas bien loin puisque je sentis une autre odeur de lycan. Alors que je dévorai l'autre, toujours sous forme canine, j'ignorai ce qu'était devenu le fuyard. Lorsque j'eus finis mon repas, je retournai vers mes vêtements, pour reprendre finalement ma forme de bipède, mais une personne que je connaissais bien était là. C'était probablement le lycan que j'avais senti lorsque j'avais commencé mon repas... Ma mère... J'étais nue devant ma mère... Je me saisis alors rapidement de mon t-shirt pour me cacher les parties intimes.

- Mais... Maman ! Tu es... à Londres? Quelle surprise !

Mon ton était des plus gênés, et mes pommettes étaient légèrement rougies tandis que mes dents étaient également rougies, mais par le sang venant de mon dernier repas... Pour des retrouvailles, je ne savais pas comment ma mère allait réagir à ça... Cependant je supposai qu'elle n'était pas venue pour rien aux Docks...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn SparrowLycan - Douxavatar

Date d'inscription : 14/04/2014
Messages : 109
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Mer 4 Juin - 14:33



 

  Toi ? A Londres ?
        feat. Amelia

     

 


Le regard noir et le pas rapide, je marchais dans Londres. Où, je ne sais pas mais j'y allais. Le but de cette promenade était de me calmer les nerfs mais à vrai dire ça ne fonctionnait pas beaucoup. La raison de mon état n'était autre qu'une femme d'un âge avancé qui s'était pointé à ma boutique un peu plus tôt, prétendant s'y connaître mieux que moi et qui se permettait de me donner des leçons. Ce n'est peut être rien vu comme ça mais j'ai tendance à m'énerver très rapidement et à en rajouter. Caractérielle, voilà comment Adam et mes amis me qualifiaient. Alors plutôt que de commettre un meurtre et ainsi compromettre ma petite entreprise, j'étais partie pour me défouler dehors. Mais la voix de la vieille femme me revenait toujours en tête, et son allure hautaine. Sans m'en rendre compte je m'étais mise à grogner en y repensant. Je lui avais répondu avec une remarque bien cinglante et elle avait tourné les talons, prétextant qu'elle allait parler de moi autour d'elle et que personne ne viendrait plus m'acheter des fleurs.
Mes pas me menèrent finalement jusqu'aux docks et j'étais toujours dans un état de nervosité important, et surtout dangereux pour quiconque aurait le malheur d'en rajouter une couche. Au loin, elle entendit le cri d'un homme qui se rapprochait de plus en plus, je n'y fis pas vraiment attention et l'homme à l'origine de ce cri me rentra dedans. Je ne savais pas pourquoi il avait l'air aussi effrayé, et à vrai dire je m'en moquais royalement. Mais les faits étaient là, il m'avait bousculé. C'était en quelque sorte la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Ma colère était à un stade tel que ce fut la louve en moi qui prit le dessus. Sans toutefois me transformer, j'empoigne fermement la gorge de l'inconnu qui venait de bafouiller quelques excuses. Un grognement sourd s'échappa de ma bouche alors que mes yeux avaient pris une teinte légèrement dorée. Mes ongles s'enfoncèrent dans sa gorge, le sang du docker dégoulinant donc le long de mes doigts. Alors que celui-ci suffoquait, je l'envoyais valser contre le mur d'un conteneur. Le choc fut tel que l'homme retomba au sol, totalement inconscient. Le souffle court, je regardais avec haine ce corps inanimé quand bientôt mes traits se radoucirent lorsqu'une odeur parvint à mon nez. Je reconnaîtrais cette odeur entre mille, c'était mon odeur, l'odeur de ma chair et de mon sang. C'était l'odeur d'Amélia, ma deuxième fille. Mais comment se faisait-il qu'elle était là. Rapidement, je suivis donc sa trace, et arriva devant elle. Je fus plus que surprise de la trouver nu en plein milieu des docks mais un rapide coup d'oeil à sa bouche et ses dents me permirent de comprendre rapidement qu'elle venait de chasser. Pour ma part j'avais la main droite pleine de sang qui était tout juste en train de sécher. Comme retrouvailles, on faisait mieux.
La revoir me fit oublier tous mes soucis, j'étais tellement heureuse de revoir un de mes enfants, ça fait un bon bout de temps que je ne l'avais pas vu. Et je dois l'avouer, elle m'avait manqué. Sans attendre qu'elle ne se rhabille je l'enlace de mon bras gauche.

-Amy! M'exclamais-je en la serrant contre moi.

Je n'avais que peu faire qu'elle soit nue, c'était ma fille après tout. En me reculant de quelques pas, je passe ma main propre dans ses cheveux, observant son beau visage avec une sourire que seul une mère pouvait avoir. Finalement, je me recule davantage pour lui laisser la possibilité de se rhabiller.

-Comme tu le vois. Ca fait longtemps que tu es à Londres ?

Comme je devinais qu'elle venait de chasser et de sans aucun doute dévorer un homme, et comme moi je venais d'en tuer un autre, on avait plutôt intérêt à ne pas traîner plus longtemps par ici. Quelqu'un se rendrait rapidement compte de l'absence des deux dockers et donnerait l'alerte.

-On ferait mieux de pas trop traîner ici plus longtemps.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Jeu 5 Juin - 6:39

Amelia ∞ Kaitlyn
Cela faisait bien trop longtemps que je n'avais pas vue ma mère, et ce moment me fit donc un bien fou. Ma famille, voilà les seules personnes envers qui j'avais de réels sentiments. Les autres personnes ne comptaient pas, je pouvais sacrifier n'importe qui pour mon bien-être excepté ma famille. Bien que je me sentais gênée d'être nue devant ma mère, il fallait aussi bien que je me dise que ce n'était rien qu'elle n'avait jamais vu avant. C'était ma mère, après tout ! Elle m'avait appris à m'habiller, donc... Et pour mettre des vêtements, il fallait bien que je sois nue ! Bref, elle me serra dans ses bras et je profitai du moment. Je me mordis la lèvre, Je ne savais trop quoi dire. Finalement, ma mère se recula pour me laisser m'habiller. J'enfilai alors mes sous-vêtements puis mon jeans.

- Ca doit faire... Quelques mois que je suis à Londres. J'y suis passée pendant la seconde guerre mondiale, enfin, la plus grande guerre fratricide humaine. Bref, je préférais revenir une fois que la ville fut réparée, mais je ne suis revenue que cette année.

Tout en parlant, j'enfilais mon débardeur et ma veste en cuir. Je vérifiai aussi que mon téléphone était encore dans ma poche, mais personne à part ma mère n'était passé ici, et je doutais qu'elle perde son temps à me voler mon téléphone. Ni même toutes mes autres affaires. Voyant le regard de ma mère se porter sur mes dents, j'y passais légèrement un coup de langue afin de retirer ce qui se trouvait encore de sang, ainsi que la peau qui était restée coincée entre mes dents comme si je venais de manger une pomme sanglante. Je regardais alors brièvement derrière moi, les restes de ma victime se trouvaient encore là, c'était une boucherie pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude de voir ça, et certains membres se trouvaient entièrement en morceaux dans mon estomac. Ma mère suggéra alors de partir au plus vite. Mon regard se porta sur sa main ensanglantée, elle s'était faite le second, visiblement, mais elle ne semblait pas l'avoir dévoré.

- Je peux te laisser terminer ce que tu as commencé si tu veux, j'attendrai pour partir.
code by Silver Lungs

_________________
Amelia D. Sparrow
La magie de la vraie famille, c'est qu'elle te soutient. La vraie famille n'est pas seulement ton sang, c'est une partie de toi, quelque chose d'indispensable. Tu mourrais pour elle... Des gens peuvent ne pas avoir le même sang que toi, mais faire partie de ta vraie famille, c'est ce qu'on appelle les proches. Je vous aime ♥ @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn SparrowLycan - Douxavatar

Date d'inscription : 14/04/2014
Messages : 109
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Dim 8 Juin - 18:24


 

  Toi ? A Londres ?
        feat. Amelia

     

 



Avec Adam nous avions eu trois enfants. Les deux premiers ont été des jumeaux, inséparables qui aujourd'hui sont je ne sais où, mais ils sont ensembles je le sais, et ça me rassure. Puis, une trentaine d'années plus tard nous avons eu Amélia, notre petite dernière. Enfin petite, façon de parler. Elle a beaucoup été influencé par son grand frère et est devenue une lycane assez sauvage dans le sens où elle n'hésite pas à tuer les humains pour se nourrir, contrairement à moi qui ne me nourris que d'animaux depuis plusieurs années. Je ne vais pas dire que ça me dérange pas qu'elle agisse de la sorte mais après tout je ne peux pas la contrôler. Elle tient de son père, lui aussi a tout le temps était plus violent que moi.
Et là, la voilà en face de moi. Elle m'avait tellement manqué, je ne sais même plus à quand remonte notre dernière rencontre, c'est comme mes jumeaux. C'est ça l'inconvénient lorsqu'on est immortel, on ne peut pas vivre tout le temps les uns sur les autres, alors on voyage et on se perd de vue. Mais le hasard faisant bien les choses, je retrouvais mon bébé, mon ange.

-On a donc pratiquement vécu un an dans la même ville sans même le savoir. Je lui réponds en souriant tendrement.

Je vois ses yeux se poser sur ma main pleine de sang. Ma rage étant redescendue, je ne pensais même plus à cet innocent que j'avais sèchement abattu. Quand Amy fit donc allusion à ceci, je me sentis coupable l'espace d'un instant. Après tout il n'avait rien fait, si j'avais du assassiner quelqu'un c'était bien cette pimbêche qui était venue me donner des leçons de moral.

-Oh, j'en ai fini avec lui.

Je hausse les épaules et attrape ma fille en enroulant mon bras autour de ses épaules.

-Allez viens, on va chez moi. Je lui souris à nouveau et glisse ma main ensanglantée dans ma poche pour ne pas attirer l'attention sur celle-ci. Tout en marchant, je ne lâche pas Amy et ne cesse de la regarder, comme si je voulais rattraper le temps où nous avons été séparées.

-Alors, raconte moi. Tu es actuellement mariée ou veuve ? Lui demandais-je avec un petit sourire complice. Au début, ses habitudes de mantes religieuses m'avait quelque peu surpris, mais à la longue je m'y étais habituée.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Mer 11 Juin - 9:17

Amelia ∞ Kaitlyn
Ma mère me radoucissait considérablement quand elle était là. En son absence, j'étais un vrai démon. Cependant, je ne pensais pas à raconter mes plus grands massacres à ma mère, elle n'avait jamais été réellement très "carnivore", et un massacre ne la rendrait pas heureuse, pour sûr. Pourtant, elle venait de tuer quelqu'un, et au sang qui s'écoulait de sa main je pouvais déduire qu'elle l'avait juste transpercé, pas dévoré. Personnellement, quand je tuais quelqu'un, je le dévorais dans la foulée. Elle m'annonça qu'on avait presque vécu un an dans la même ville sans se trouver. Un léger rire s'échappa alors de ma gorge.

- Alors il fallait bien qu'on se croise un jour ou l'autre !

Mais j'étais heureuse. J'aurais bien évidemment été tout aussi heureuse de croiser mon frère, un peu moins ma sœur puisque l'alchimie n'avait jamais réellement collé entre nous. Mais mon frère et ma mère acceptaient ça, on ne pouvait pas aimer tout le monde ! Nous ne passions pas notre temps à nous battre, de plus ma sœur, dû à son âge avancé, aurait l'avantage. Malgré tout, c'était mon frère qui m'avait appris à me battre, et il lui avait sûrement également appris à elle, je doute qu'il aurait apprécié qu'on se serve de ses instructions pour s'entre-tuer.

En me disant qu'elle avait fini avec sa victime, Kaitlyn, ma mère, enroula son bras autour de mes épaules et mit sa main ensanglantée dans sa poche. Elle m'invita à venir chez elle et bien évidemment je confirmai d'un geste de tête. Cette fois, c'était un large sourire qui arborait mon visage, et plus rien maintenant, si ce n'est quelques traces de sang sous mes ongles, ne pourrait laisser paraître que je venais de dévorer quelqu'un.

- En rentrant je t'aiderai à nettoyer ta main. Je te dois bien ça, c'est moi qui ai fait paniquer ce type en bouffant celui avec qui il allait se battre.

J'aimais ma mère, et s'il y avait bien une personne à qui j'obéirais c'était bien elle. Car en tant que ma mère, elle avait évidemment de l'autorité sur moi. Elle me demanda alors si j'étais mariée ou veuve. En effet, déjà avant que l'on ne se perde de vue je me mariais déjà pour voler à mes maris tout ce qu'ils avaient, avant de les dévorer. Je souris alors à la même façon qu'elle.

- Veuve, mais ne t'en fais pas, je m'en suis quand même mis plein les poches pendant ton absence. D'ailleurs, il faudra que je te donne assez pour compenser les 160 anniversaires où je ne t'ai rien offert !

J'avais toujours été du genre à lui donner quelque chose pour son anniversaire. Même si elle n'était pas très matérialiste, et je le savais, c'était plus symbolique, c'était un cadeau quoi, pour montrer que je l'aimais, il faudrait que je rattrape le temps perdu e ça, et en la voyant aussi, elle était toujours aussi jolie. On me trouvait souvent belle, dans ce cas on pouvait dire que je tenais de ma mère.
code by Silver Lungs

_________________
Amelia D. Sparrow
La magie de la vraie famille, c'est qu'elle te soutient. La vraie famille n'est pas seulement ton sang, c'est une partie de toi, quelque chose d'indispensable. Tu mourrais pour elle... Des gens peuvent ne pas avoir le même sang que toi, mais faire partie de ta vraie famille, c'est ce qu'on appelle les proches. Je vous aime ♥ @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn SparrowLycan - Douxavatar

Date d'inscription : 14/04/2014
Messages : 109
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Sam 14 Juin - 7:28


 

  Toi ? A Londres ?
        feat. Amelia

     

 




Ma fille c'était mon bijou, mon trésor. Et même si elle avait son caractère bien trempé et des habitudes qui pourraient être jugées de dérangeantes, je l'aime comme elle est.

-N'importe qui serait passé devant moi à ce moment là aurait subi le même sort, alors …

Amélia connaissait la difficulté que j'éprouvais à contrôler mes émotions, elle devait donc s'imaginer que c'était par pure coup de sang que j'avais agis de la sorte. Et personnellement, je ne préférais pas revenir là dessus, je ne voulais pas repenser à cette pimbêche qui m'avait ennuyé et énervé au plus haut point. Ce n'était pas très glorieux de faire remarquer qu'encore une fois je n'avais pas été capable de contrôler mon énervement et que c'est pour ça que j'avais tué un innocent de sang froid.
Elle m'apprit donc que pour l'instant elle était veuve. Je me demandais bien combien de maris avait-elle eu en tout. Cent soixante ans déjà ? L'immortalité me faisait perdre toute notion du temps. Les années défilaient sans cesse et moi avec elles. Déjà toute petite, Amy me faisait des cadeaux dès qu'elle en avait l'occasion, et encore plus quand elle s'est mise à se marier avec des hommes juste pour profiter de leur héritage. J'avais été très gâtée. Et avec le temps, on s'est perdu de vue.
Nous arrivions chez moi et avant d'ouvrir la porte, je dépose un tendre baiser sur sa joue.

-Le plus important c'est que je t'ai enfin retrouvé.

Suite à ces mots j'ouvre la porte et la laisse entrer. C'était une maison assez petite, sobre mais élégante. Comme elle était principalement constituée de bois, ça ressemblait plus à une chaumière, mais avec une certaine touche moderne.

-Tu as beaucoup voyagé ? Tu es allé où pendant tout ce temps ?

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Jeu 19 Juin - 7:08

Amelia ∞ Kaitlyn
Ma mère était la personne la plus importante à mes yeux, mon talon d'Achille. Pendant ces 160 années de séparation, je ne m'étais jamais posé une question plus que celle ci: Est-ce que ma mère va bien? J'avais régulièrement été inquiète à son propos, si des chasseurs lui étaient tombés dessus? Si des vampires l'avaient assassinée? A ces pensées, j'avais toujours préféré oublier ces doutes en mangeant, et je savais qu'elle était plus forte que ça, il fallait bien plus que quelques chasseurs ou vampire pour en venir à bout. C'est qu'elle est coriace ma mère ! Beaucoup pourraient me dire que je tiens d'elle... Possible. Cependant, elle n'avait jamais réellement apprécié mon style de vie, bien qu'elle le respectait. J'aimais ça chez elle, elle me laissai faire ce qui me plaisait, même si ça ne lui plaisait pas, après tout... C'était ma vie, et elle le savait. Elle savait aussi que je ne passerais pas mon éternité dans un fauteuil, à faire du tricot, comme toute bonne vieille femme qui se respecte, non... J'étais vieille oui, mais pas physiquement. Etant modeste, je ne dirais pas que je suis jolie. Je dirais juste... Que je ne suis pas moche. C'est vrai quoi ! Si j'étais moche, je ne serais pas si veuve que ça puisque j'aurais eu assez de mal à trouver un mari...

Ma mère m'avoua qu'elle aurait tué n'importe qui qui serait passé devant elle à ce moment là. Ha ! Sa légendaire impulsivité... Mais c'était ce qui la caractérisait, et je l'aimais comme elle était ! Nous étions alors en train de marcher à deux, en direction de chez elle. Je faisais confiance à son goût pour son habitat, elle avait toujours eu de bons goûts, j'avais grandi dans de belles maisons grâce à ses choix, et j'avais toujours tenu à avoir des maisons semblables. Ainsi, j'avais des propriétés un peu partout dans le monde, qui m'attendaient au cas où je repartirais dans l'un de ces pays. Ma mère me fit alors un bisou sur la joue avant que nous ne rentrâmes.

- Oui, rien de plus important que ça bien sûr, mais je me sens quand même redevable.

Oui, ma mère avait fait tellement de choses pour moi... Je ne savais même pas si j'arriverais à rembourser ma dette. Les cadeaux que je lui faisais n'étaient qu'une part de mon remerciement bien sûr, ça ne comblerait jamais tout, il fallait bien plus. Sachant que j'étais sa fille, sa chair, je savais qu'en soit, le fait que je survive réduise encore un peu la dette, car elle tenait à moi, tout comme à mon frère et ma sœur. Mais si je les retrouvais, et que je les lui ramenais... Nul doute qu'elle serait on ne peut plus heureuse, ça lui accorderait de retrouver ses trois enfants en peu de temps... Nous entrâmes alors, et je visitai alors les lieux du regard. Magnifique, propre, comme à son habitude, j'adorais. Elle me sortit alors de mes pensées en me demandant ce que j'avais fait, où j'étais allée, je sursautai alors.

- Oh ! France, Allemagne, Italie... Un peu partout, mais j'ai pas trop apprécié les Etats-Unis, les gens là bas qui savent que t'es d'origine anglaise te regardent d'un air supérieur depuis 1945. Du genre "on vous a libérés des nazis, vous nous devez le respect". Respect mon cul oui, ils savent pas que les nazis étaient des humains, et c'est leur guerre pas la notre. Il n'y a que les humains d'assez stupides pour s'entretuer... Ou les lycans mâles, pour les femelles et les territoires, pas trop différent des animaux. M'enfin, c'est les garçons, quoi...

Je m'avançais dans la belle demeure en continuant de regarder. Les américains me sortaient par les trous de nez, c'était d'ailleurs là bas que j'avais commis mes plus gros massacres, tellement la mentalité des gens dans ce pays m'agaçait...
code by Silver Lungs

_________________
Amelia D. Sparrow
La magie de la vraie famille, c'est qu'elle te soutient. La vraie famille n'est pas seulement ton sang, c'est une partie de toi, quelque chose d'indispensable. Tu mourrais pour elle... Des gens peuvent ne pas avoir le même sang que toi, mais faire partie de ta vraie famille, c'est ce qu'on appelle les proches. Je vous aime ♥ @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn SparrowLycan - Douxavatar

Date d'inscription : 14/04/2014
Messages : 109
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Lun 23 Juin - 18:31

Je ne pensais pas que Amelia me devait quoique ce soit en particulier. Après tout, elle était ma fille, mon enfant et jamais une mère ne demande à ses enfants quelque chose en échange. C'était impensable pour elle de devoir réclamer quelque chose à ses enfants. Elle les avait mis au monde, les avait élevé, les avait aimé, mais c'était naturel, comme pour tous les parents. Une fois toutes les deux à l'intérieur, je referme la porte, enlève mon manteau et le dépose sur le porte manteau. J'avais demandé à Amy ce qu'elle avait fait ces dernières années et apparemment elle avait pas mal voyagé. De mon côté j'avais aussi voyagé mais j'étais surtout resté en Europe, et puis un petit peu en Asie, la Russie, la Chine, tous les pays de ce coin là.
Amélia me faisait rire, elle avait tout le temps eu un franc parlé direct. Elle disait ce qu'elle avait sur le cœur. Et j'aimais ça. Elle n'avait pas tort, De mon côté et parmi mes fréquentations j'avais pu me rendre compte que les lycans hommes étaient davantage en quête de pouvoir, de territoire alors que nous autres femmes étions plus posées, enfin c'était comme ça que ça fonctionnait là où nous vivions. Je ne sais pas comment les autres meutes fonctionnaient.

-Tu sais, les mâles et leur quête de pouvoir, c'est une longue histoire. Lui répondis-je en rigolant légèrement tout en me dirigeant vers la cuisine. Je vais faire du thé, tu en veux ? J'aimais beaucoup le thé, ça avait des vertus apaisantes sur moi, surtout lorsque je venais de péter un câble comme je venais de le faire un peu plus tôt. Même si le fait de revoir Amy m'avait beaucoup calmé je sentais toujours la louve en moi gronder et quelques plantes infusées la rendormait en quelques sortes.
Je mis de l'eau dans la bouilloire et posa celle-ci sur le feu. Je m'affairais, prenant un petit sachet dans une boîte en fer et prépara l'infusion. La bouilloire émettait un léger sifflement en bruit de fond.

-Où habites tu en ce moment ? Il reste une chambre ici, si tu veux.

C'est vrai que ça me ferait très plaisir de vivre à nouveau avec ma fille, mais je ne pouvais pas non plus lui imposer ça. Après tout elle était grande maintenant et avait peut être envie de garder la liberté qu'elle connaissait depuis tout ce temps, mais je devais avouer que la solitude me pesait des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia D. SparrowLycan - Gourmandeavatar

Date d'inscription : 31/05/2014
Messages : 297
Localisation : Londres, quartier interdit aux vampires.

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Jeu 3 Juil - 13:02

Amelia ∞ Kaitlyn
J 'étais heureuse. Ma mère était ma... famille. Et la retrouver là était magique. Il y avait pourtant un goût de trop peu, il manquait Edward. Ma mère et moi rentrâmes alors à l'intérieur de chez elle, et je ne pouvais m'empêcher de constater qu'elle avait toujours les mêmes bons goûts, au moins en décoration intérieure. je passais mes doigts sur les meubles comme pour goûter à la douce sensation de la matière des meubles de la personne qui m'avait donné la vie. A cette odeur atypique, celle que je pourrais reconnaître parmi mille, je me pris à tomber nostalgique. De mon enfance, avec Edward, avec Shannon... Bien que j'étais moins proche de cette dernière que de mon frère.

-Oui, les mâles...

Je continuais de visiter alors que ma mère m'avertit qu'elle allait faire du thé, me demandant si j'en voulais.

- Tu sais à quel point j'ai toujours aimé ton thé maman !

Un sourire sincère s'était dessiné sur mon visage. Ainsi je souriais sincèrement depuis bien longtemps. Je l'accompagnais alors dans la cuisine. Ma mère, en commençant le thé, me demanda rapidement si j'avais une maison, en précisant qu'elle avait encore une chambre de libre au cas où. Même si j'avais ma propre habitation, mon instinct canin me poussait à ne pas refuser une demande de ce genre, et mon amour pour ma mère confirmait la même chose.

- Je ne peux qu'accepter. Tu ne sais pas à quel point faire loup solitaire est épuisant, il était temps que je te retrouve ! Tu m'as manqué, tu sais?

Je n'avais plus été aussi bien dans ma peau depuis près de deux siècles, ce qui faisait beaucoup. Bref, j'observai ma mère de manière rêveuse, je l'adorais...
code by Silver Lungs

_________________
Amelia D. Sparrow
La magie de la vraie famille, c'est qu'elle te soutient. La vraie famille n'est pas seulement ton sang, c'est une partie de toi, quelque chose d'indispensable. Tu mourrais pour elle... Des gens peuvent ne pas avoir le même sang que toi, mais faire partie de ta vraie famille, c'est ce qu'on appelle les proches. Je vous aime ♥ @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn SparrowLycan - Douxavatar

Date d'inscription : 14/04/2014
Messages : 109
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   Dim 3 Aoû - 11:35

La solitude me pesait, j'avais eu l'habitude d'avoir toujours eu Adam auprès de moi, puis Edward, Shannon, et enfin Amelia. Mais voilà plusieurs décennies que je me suis retrouvé seule et je n'aime pas ça, j'ai pourtant du faire avec. Ce n'est pas seulement depuis que je suis loup, mais j'ai toujours aimé être entouré, en « meute ». Pourtant les choses ont basculé à la mort de mon mari. Mais maintenant tout allait changer. Je venais de retrouver Amy, ma petite dernière, et il y a quelques jours j'ai envoyé une lettre à Shannon et Edward, leur apprenant que j'avais retrouvé leur oncle et leur demandant de me rejoindre au plus vite. Je voulais reformer notre famille, avec tout le monde, absolument tout le monde.

Le sourire aux lèvres, je prends deux tasses que je pose sur la table de la cuisine et verse le thé finalement infusé. Je m'assois et tire une chaise en face de moi pour que ma fille fasse la même chose. Tendrement je lui attrape la main et lui offre le sourire le plus tendre possible. J'étais heureuse qu'elle accepte de venir vivre ici, chez moi, enfin chez nous maintenant, parce que ma maison sera toujours celle de mes enfants.

-Tu m'as aussi manqué ma puce ! Et plus qu'elle ne pouvait l'imaginer, j'avais tellement de choses à rattraper avec elle, ainsi qu'avec mes autres enfants, sans parler de Nathan. En parlant de lui …

-J'ai retrouvé Nathan, mon frère ! Je lui annonce avec un grand sourire. Il a hâte de tous vous rencontrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi? A Londres? [PV Kaitlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Kaitlyn J. Kingsley [Fini]
» Londres, nous voilà. [Helinä]
» Récupération de la Tour de Londres
» Rues de Londres, après le couvre-feu
» Londres - Oxford Street
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum de RPG fantastique Loups-Garous (Lycans) / Vampires :: Aventures Putrides :: The sea :: Les docks -

Partenaire : Julien Konsinski, SRC fait du SEO